1

Huiles | s. sgm. f.
Jus d´olive, uniquement obtenu par des procédés mécaniques qui ne l´altèrent pas.

Exemple

L’huile d’olive est uniquement obtenue à partir du fruit de l’olivier (Olea europaea L.). Elle est mise sur le marché en respectant les dénominations et définitions suivantes : l’huile d’olive vierge est obtenue directement des olives, uniquement par des procédés mécaniques, éventuellement physiques et notamment thermiques, à condition qu´ils n’altèrent pas l’huile. L’huile d’olive vierge ne doit subir d’autre traitement que le lavage, la décantation, la centrifugation et la filtration.

2

Commerce | s. sgm. f.
Catégorie spécifique d´huile d´olive vierge de bonne qualité et avec des défauts organoleptiques uniquement perceptibles par des experts en Dégustation. Elle conserve en général sa teneur en antioxydants et autres composants salutaires, même si elle perd une partie de son arôme et de sa saveur. Sa valeur gastronomique et nutritionnelle est maximale.

Exemple

Cette analyse organoleptique réunit au moins 8 dégustateurs rigoureusement entrainés sur les 5 défauts définis par l’annexe XII du RCE 2568/91, ainsi que sur les cotations de fruité, d’amer et de piquant. Ce panel d’experts est dirigé par un chef de panel reconnu par le Conseil Oléicole International. Pour se prononcer sur la catégorie d’une huile vierge (extra, vierge ou lampante), le panel doit être en capacité d’évaluer un niveau de défaut ou de fruité, avec une expertise telle que la variation des notes des jurés autour de la note médiane du panel ne doit pas excéder 20 %.

Informations supplémentaires

les deux acceptions établissent la différence entre l´emploi du terme comme hyperonyme (qui englobe toutes les catégories d´huile d´olive vierge) et comme catégorie spécifique. Pour éviter l´ambigüité possible entre ces deux emplois, il est conseillé de réserver, dans la mesure du possible, l´emploi du terme au singulier à la catégorie spécifique et d´utiliser la forme du pluriel “huiles d´olive vierges”, comme hyperonyme.